3 ingrédients essentiels pour réussir à l’école

Septembre 2011. Nous sommes à Gennevilliers en banlieue Parisienne. Céline est prof d’une classe de maternelle classée en Zone d’Education Prioritaire et Plan Violence.
Cette rentrée est particulière, elle a carte blanche pour expérimenter une nouvelle approche pédagogique. Comme vous pouvez deviner, on part de loin : certains enfants ont des mois voir des années de retard par rapport à la norme. De plus en classe, on entend souvent :

Qu’est-ce qu’on bouffe ce midi à la cantine ?
Mon frère il a dégueulé cette nuit.
Je vais pisser Céline.
Céline, Yassine i m’fait chier.

Ces enfants de 3 ans ne voyaient pas où était le problème de parler comme ça.

Pédagogie alternative à l’éducation nationale


Après 1 an de pédagogie alternative, les chercheurs du CNRS chargés de tester les enfants sont stupéfaits. Pourtant ces experts sont tous d’accord : il est impossible d’obtenir des effets positifs en si peu de temps. Tous les élèves, sauf un, progressent plus vite que la norme. Le canard boiteux a été très souvent absent. La plupart des enfants de 4 ans commencent à lire. Un enfant qui a 8 mois de retard en mémoire de travail rattrape ce retard et a maintenant 28 mois d’avance.

Après 2 ans, des enfants affichent une compréhension de texte aussi bien qu’un élève moyen de CE1, au test de math certains atteignent la note maximum. Test étalonné pour des élèves de CE2! Chose inattendue, les enfants sont plus calmes, plus disciplinés, plus de confiance en eux. Les parents constatent le changement aussi:

Mon fils est le seul à parler sans dire de gros mots à la maison , Il utilise des mots précis et se fâche lorsque nous ne faisons pas attention à notre façon de parler.

Allez, on s’arrête là. Vous avez compris, l’expérimentation dépasse toutes les attentes. La question est, comment a-t-elle fait ? Comment en si peu de temps transformer des « canards boiteux » en génies ?

Un des secrets de la réussite scolaire : le Marshmallow

Un des secrets se trouve dans ce bonbon : Le marshmallow. Non, non je ne suis pas devenu fou. Laissez-moi vous raconter une petite histoire.
Voici Lucas et Théo, ils sont tous les 2 au CP. Un jour de retour de la récréation, ils trouvent un marshmallow sur leurs tables.

Génial un marshmallow, trop bon !!

Et là, la maîtresse leur dit :

Attendez, on va faire un jeu ! Vous avez 2 choix :
Manger tout de suite le marshmallow OU Attendre 15 min et si vous n’avez pas mangé le marshmallow, je vous en donnerai un deuxième.

15 min après, il n’y a plus de marshmallow sur la table de Lucas. Théo lui, reçoit un deuxième marshmallow comme prévu. C’était bien drôle, tout le monde s’est bien régalé.

20 ans après. Il est 11h, Lucas est encore au lit. C’est cool de glander. Il n’a pas grand-chose de prévu aujourd’hui. Ni demain non plus, en fait. Théo est déjà debout depuis au moins 3 heures. La journée a super bien commencé. Il vient enfin de recevoir son smoking de mariage. Son patron vient de lui proposer une promotion. La vie roule.

La vie de Lucas et Théo est très différente.Théo va se marier, il a plein d’amis et de nombreux projets en tête. Lucas, c’est plus délicat. Ses journées ressemblent à ça. Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Pourtant les 2 amis partaient de la même situation : ils habitaient dans le même quartier, fréquentaient la même école, des parents de la classe moyenne,..La seule différence : Ce fameux jour, au CP. Lucas a mangé le marshmallow – mais pas Théo.

En fait ce jour-là, la maîtresse a tout simplement reproduit un test très connu créé en 1972 à l’université de Stanford. Pour savoir si votre enfant va bien réussir dans la vie, ce test est plus prédictible que le QI. On comprend bien qu’en cédant aussi facilement à la tentation, Lucas a une faible capacité à se contrôler. Tout au long de sa vie, les petits choix de Lucas ont amené à sa situation d’aujourd’hui. A l’université, entre boire un coup ou réviser pour le partiel de demain, y avait pas photo. Impossible de résister à une tablette de chocolat même s’il était au régime. Il lui fallait absolument le nouveau gadget itech alors qu’il était fauché!

Les scientifiques parlent de contrôle inhibiteur

Les Piliers de l’intelligence : 3 ingrédients essentiels pour réussir à l’école

Le contrôle inhibiteurest le premier pilier du socle de l’intelligence. Les 2 autres piliers sont :
La mémoire de travail : Capacité à garder une information en mémoire sur un temps
La flexibilité cognitive : Capacité à détecter ses erreurs, à les corriger et à se montrer créatif
L’unité de recherche sur le développement de l’enfant de l’Université d’Harvard note dans un rapport : « Venir à l’école avec une base solide de ces fonctions exécutives est plus important pour les enfants que de connaître leurs lettres et leurs chiffres ». Pendant 3 ans, la priorité de Céline Alvarez était de construire des fondations solides de ces 3 piliers, le reste, les savoirs scolaires découleront facilement.

Voilà le 1er épisode de ma synthèse du livre de Céline Alvarez.
Dans l’épisode 2, je vous expliquerai concrètement comment développer ces 3 piliers chez vos enfants.
Si vous avez aimé ce 1er résumé, mettez moi un pouce j’aime. Vous pouvez également partager cette vidéo avec vos amis. Abonnez-vous si vous souhaitez recevoir l’épisode 2 ou si vous aimez ce que je fais. Merci à bientôt.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *