Comment adopter la pédagogie Montessori au quotidien ?

Contrôle inhibiteur, mémoire de travail et flexibilité cognitive sont les 3 compétences exécutives, piliers du socle de l’intelligence. Cette vidéo est l’épisode 2 du résumé du livre, « Les lois naturelles de l’enfant » de Céline Alvarez. Dans la vidéo précédente,  j’évoquais l’importance de ces 3 piliers pour la réussite future de votre enfant : école, sociabilité, travail, etc….bien plus important que le QI.

Un après-midi…chez Sylvie et Jean

On retrouve de nouveau Sylvie et Jean. C’est samedi, il est 16h…Jean s’amuse dans la salle de jeux : dînette, kapla, puzzle, circuit de train, etc..Dans la cuisine, Sylvie prépare le goûter. Elle teste une nouvelle recette de pancake. Elle écrase une banane. Puis, casse un oeuf et mélange avec la banane. Enfin, elle ajoute 30 g de farine pour épaissir la texture. Avec une cuillère à soupe, elle dispose la pâte dans la poêle pour former des minis pancakes.

Après 10 min…On passe à table…Sylvie étale la confiture de fraise sur le pancake de Jean. Après quelques bouchées, Jean a soif. Elle lui sert de l’eau dans son verre préféré. Quelques minutes plus tard. Tous les pancakes ont disparu. Enfin presque tous. On retrouve des morceaux étalés sur le sol, La table est coloriée en rouge confiture. Sylvie a maintenant l’habitude du champ de bataille.

Allez, va jouer ! Il faut que je nettoie tout ça ! C’est pas possible ! Qu’est-ce que tu m’as encore fait ?

Sylvie essaye d’appliquer la méthode Montessori à la maison

Après 30 min..Sylvie est devant son ordinateur. Elle commande sur internet du matériel didactique de type Montessori. Elle a entendu parler de Céline Alvarez et le travail qu’elle a accompli avec la pédagogie Montessori.

Après 2 semaines…

La salle de jeux a été complètement aménagée. Le circuit de train est à la cave. Les puzzles et le Kapla ne sont plus là non plus. Bah oui, tout ça c’est pas du Montessori !  À la place, il y a des jolis plateaux d’activité Montessori. Des jolies coupoles pour transvaser des lentilles, des marrons. Des pinces multicolores pour la motricité fine, etc…Elle a dépensé sans compter. Oui ça coûte bien cher les produits Montessori.

Après 1 mois …Jean passe de moins en moins de temps dans la salle de jeux. On retrouve des objets éparpillés partout dans la maison. Cela agace Sylvie au plus haut point. Elle ne comprend pas. Elle souhaite vraiment que son fils développe des compétences exécutives solides. Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

Nul besoin d’aller chercher des activités extraordinaires, l’ordinaire est extraordinaire

Transvaser des lentilles d’une coupelle à l’autre avec une pince à épiler. Mettre des marrons dans une boîte à oeufs avec une pince à cornichons . Cela ne fait pas SENS pour Jean. On ne fait pas ça dans la vraie vie.

Par contre, Jean aimerait certainement:

  • Écraser une banane.
  • Casser un œuf dans un ramequin.
  • Transvaser 30 g de farine dans un bol.
  • Étaler une pâte dans une casserole sous la surveillance de Sylvie.
  • Étaler de la confiture sur du pancake
  • Verser de l’eau.
  • Ramasser les morceaux de pancake avec une balayette.
  • Nettoyer la confiture de fraise avec une éponge.

À 4 ans, il peut accomplir des tâches simples du quotidien. De plus, pourquoi utiliser des objets de substitution comme les dînettes alors que la réalité est bien plus intéressante!

Attendez! En quoi faire des trucs aussi banals peut aider à développer le socle de l’intelligence ?

Transvaser 30g de farine dans une coupole n’est pas si facile pour Jean. Jean doit bien mémoriser les consignes, garder en tête et surveiller les chiffres 3 et 0 sur la balance. Quand Jean renverse de la farine sur la table, il doit ajuster sa stratégie. Peut-être qu’il prend trop de farine dans la cuillère. Il utilise sa flexibilité cognitive. Enfin, il doit faire appel à son contrôle inhibiteur pour ne pas être distrait et rester concentré.

L’objectif premier n’est pas d’être expert en transvasement. L’objectif principal est de fournir des situations qui lui permettent d’exercer ses compétences exécutives: en essayant de transvaser, en essayant de casser un œuf, en essayant de balayer, etc… Ainsi, il est important de proposer une activité qu’il n’arrivera pas immédiatement à réussir. La finalité n’est pas le résultat mais le processus. L’objectif est INTERNE.

Bien choisir le matériel didactique Montessori

Et les activités pratiques Montessori sont inutiles alors ?

Absolument pas !

Maria Montessori a eu l’idée de proposer des activités pratiques pour permettre à l’enfant de s’entraîner aux gestes du quotidien. Un peu comme si un sportif doit s’entraîner avant la vraie compétition. Mais s’entraîner à nager alors qu’on est un lanceur de javelot ne fait pas sens. C’est pareil pour le choix des activités pratiques. Les activités doivent être cohérentes avec le quotidien. Cependant, n’oublions jamais que le matériel didactique est secondaire, l’important est le monde réel. L’autonomie quotidienne. Enfin, si Jean aime faire du puzzle et du Kapla. Où est le problème ? Non ces jeux ne font pas partis de la liste officielle de matériels Montessori. Et alors, ne tombons pas dans un culte ou dogmatisme Montessori. Cela n’a jamais été les idées de Maria Montessori.

La petite fille de Maria Montessori nous rapporte ces paroles de sa grande mère :

Ils n’ont vraiment rien compris. Ils n’ont vraiment rien compris.


Mon fils s’est pris de passion pour les puzzles depuis quelques semaines. Le matin avant de partir à la crèche et le soir au retour de la crèche, il est constamment dessus. Ce n’est pas du Montessori et pourtant je peux vous dire qu’il exerce bien ses compétences exécutives. Il faut de la concentration, de la mémoire pour se souvenir des pièces et de la flexibilité cognitive pour trouver la bonne position.

En résumé:

  • Impliquer vos enfants dans les tâches quotidiennes.
  • Nul besoin d’aller chercher des activités extraordinaires.
  • Dans les premières années de vie, l’ordinaire est extraordinaire.
  • L’objectif principal n’est pas le résultat mais le processus.
  • Le travail est INTERNE.
  • Les activités pratiques Montessori sont de très bons supports. Cependant, n’oublions pas que cela reste de l’entraînement.
  • L’important est la vie réelle.
  • Enfin, ne devenez pas des extrémistes de Montessori. Maria Montessori n’a jamais voulu ça.

Voilà l’épisode 2 du résumé du livre, « Les lois naturelles de l’enfant » de Céline Alvarez.

Voilà l’épisode 2 du résumé du livre, « Les lois naturelles de l’enfant » de Céline Alvarez.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *