Comment assurer la sécurité et le bien-être de votre enfant en voiture ?

Annabelle Gendre
Écrit par Annabelle Gendre

Passionnée par l'univers de la maison, de la décoration, du jardinage et même du bricolage, je vous partage des astuces sur ce blog.

Vous devez constamment faire preuve de vigilance pendant un trajet en voiture, qu’il soit de courte ou de longue durée. Cela est d’autant plus vrai si vous prenez la route avec votre enfant. Pour sa sécurité, il est indispensable de prendre certaines précautions encadrées par la loi et d’observer quelques règles supplémentaires. Voici des conseils pour voyager en toute tranquillité.

Respecter les différentes règles de sécurité routière

La maîtrise du Code de la route est impérative pour rouler en toute sécurité. Elle conditionne même l’obtention du permis de conduire. L’examen du code de la route précède d’ailleurs l’épreuve pratique pour évaluer votre capacité à conduire correctement. Cela revêt une importance capitale pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route. Vous devez respecter les règles de la sécurité routière.

Pour passer avec succès l’épreuve théorique générale, 5 fautes maximum sont autorisées sur les 40 questions posées. Puis, lorsque vous conduisez, il faut être capable de mettre en pratique vos acquis théoriques. Votre sécurité et celle de votre enfant en dépendent. Si son poids dépasse les 36 kg, il est indiqué de l’installer confortablement sur la banquette arrière. Ensuite, vous attachez sa ceinture.

Choisir un siège-auto conforme au poids de l’enfant

Tout enfant âgé de moins de 10 ans qui voyage en voiture doit être placé dans un siège auto approprié. L’objectif principal est de lui garantir une sécurité maximale. Contrairement aux idées reçues, le choix de cet équipement se fait pourtant suivant le poids et non de l’âge. Par ailleurs, avant d’en acheter un, il est recommandé de vous renseigner au préalable sur les normes.

Selon la réglementation, un enfant de moins de 9 kg doit voyager dos à la route dans un modèle 0 ou 0+. En revanche, les sièges auto de groupe 1 sont préconisés pour ceux qui pèsent entre 9 et 18 kg. Jusqu’à ses 25 kg, les modèles de groupe 2 sont conseillés. Plus évolutifs, ils comportent un rehausseur et un dossier. Enfin, les sièges auto de groupe 3 sont recommandés pour un enfant de moins de 36 kg.

Faire attention à la température de l’enfant dans la voiture

Lorsque vous voyagez en voiture, le confort du conducteur et des passagers est un point important. Cela l’est encore plus avec un enfant à bord. Dans ce cas, il est déconseillé de prendre la route quand il fait trop chaud. En effet, la chaleur de l’extérieur représente un danger beaucoup plus grand que le froid. Or, l’organisme des petits est moins résistant que celui des adultes.

Il est donc judicieux d’éviter de prendre la route entre 11h30 et 15h, en particulier pendant la saison estivale. Si vous devez effectuer un long trajet, il est essentiel que votre enfant boive régulièrement pour prévenir la déshydratation. De plus, il faut prévoir des pauses aussi fréquentes que nécessaire. Pour bien récupérer, repérez à l’avance les aires de repos les moins exposées au soleil.

Prévenir le mal des transports et garder l’enfant occupé

Bon nombre d’enfants souffrent du mal des transports, même si celui-ci tend à disparaître vers 5 ou 6 ans. Si le vôtre est sujet à ce problème, il convient de le prévenir avant de prendre la route. Pour cause, cela influe inévitablement sur votre concentration et augmente le risque d’accident de la route. Vous ne devez pas lui donner un repas lourd, des boissons gazeuses, etc.

En plus d’éviter les routes trop sinueuses, la prévention du mal de transport passe par une adaptation de votre conduite. Les coups de volant et les freinages brusques peuvent causer ce type de malaise. De même, il faut le garder occupé pendant la durée du trajet avec des activités pour son âge. Un enfant qui s’ennuie tient rarement en place et devient une source de distraction au volant.

Respecter les règles de sécurité routière est impératif pour un trajet en voiture en toute sérénité avec un enfant. Il faut aussi veiller à son confort et l’occuper pendant le voyage.